Share
lundi 12 janvier 2015 - 19:00

En cas de difficultés, je peux compter sur mon Expert-comptable !

En cas de difficultés économiques, l’entreprise peut avoir recours à l’activité partielle. Depuis juillet 2013, ce dispositif se substitue au chômage partiel et à l’activité partielle de longue durée : ses modalités de mise en œuvre et d’indemnisation sont modifiées.

L’activité partielle autorise l’employeur à réduire le temps de travail de tout ou partie de ses salariés, alors qu’il est confronté à des circonstances exceptionnelles.
Tout en maintenant ses salariés dans l’emploi, l’activité partielle leur permet de bénéficier d’une indemnisation pour compenser la perte de salaire occasionnée.
L’employeur est aidé dans le redressement de son activité : sur demande, il perçoit une allocation financière de compensation.
Votre expert-comptable éclaire vos décisions et vous conseille dans la mise en œuvre de ce dispositif : contactez-le pour un accompagnement personnalisé !
 

Vous vous posez les questions suivantes :

  • Dans quels cas puis-je avoir recours à l’activité partielle ?
  • Le financement de cette compensation est-il entièrement à ma charge ?
  • Quelles démarches administratives faut-il mener pour y accéder ?
  • Quelles sont les modalités d’indemnisation applicables ?
  • Quelles sont les incidences sur la gestion des payes ?

Votre expert-comptable vous apporte les réponses suivantes :

  • Il vous conseille sur la pertinence d’un recours à l’activité partielle
  • Il calcule le coût de l’activité partielle pour votre entreprise
  • Il optimise vos démarches auprès de l’Administration
  • Il vous accompagne dans la mise en place du dispositif dans votre établissement (consultation des IRP, information des salariés, etc.)

Nos recommandations :

  • Faites confiance à son expertise et sa connaissance de votre entreprise ou association
  • Concentrez-vous sur votre entreprise et gagnez en sécurité et en temps sur vos démarches
  • Bénéficiez d’un interlocuteur unique et compétent
  • Confiez-lui votre gestion sociale et évitez les erreurs de paie liées au recours à l’activité partielle