Share
lundi 29 septembre 2014 - 18:15

Il est temps de fermer, non ?

Deux situations les plus courantes peuvent vous amener à arrêter votre activité :

  • la cessation définitive d'activité qui correspond à l'arrêt de toute activité :

Elle peut avoir pour origine différentes causes, le plus souvent personnelles, ou l’absence de repreneur : l’entreprise pourra être liquidée à l’amiable puis dissoute.

  • la liquidation judiciaire :

Il s'agit d’une procédure judiciaire mise en place lorsque l’entreprise rencontre des difficultés financières graves qu’elle ne peut surmonter. Elle ne donc peut plus faire face à son passif. Un liquidateur est désigné par le Tribunal de commence si vous dirigez une société ou le Tribunal d’instance si vous êtes entrepreneur individuel pour réaliser les actifs qui pourraient demeurer en vue d’éteindre le maximum de dettes et ainsi liquider votre entreprise.

Dans cette phase délicate au cours de laquelle il s’agit de mettre fin à la vie de l’entreprise l’accompagnement par l’expert-comptable vous permet d’aborder cette étape sereinement tant du point de vue de l’entreprise que de votre situation personnelle qu’il convient de ne pas négliger au regard notamment de votre responsabilité qui pourrait être engagée.

Anticipez !

Il vaut mieux préparer la transmission de son affaire avec son expert-comptable et prévenir, dans la mesure du possible, les difficultés avec lui que de voir disparaître votre entreprise.