Et si le meilleur marieur était l’expert-comptable ?