Une profession, des métiers !

Les experts-comptables apportent, par leurs connaissances multiples, une véritable valeur ajoutée aux entreprises avec ou pour lesquelles ils travaillent. C'est une profession connectée qui sait évoluer avec les technologies et qui compte autant de champs de missions que l'expert-comptable a d’appétences tant ce métier est celui que l'on veut en faire ! En effet, c'est l'un des rares métiers que l'on peut orienter au gré de ses propres aspirations et que l’on peut faire évoluer tout au long de sa carrière.

Une diversité de métiers au cœur de l’économie !

L’expert-comptable est un partenaire clé de l’entreprise. Il exerce un métier où la confiance est primordiale et la relation très forte avec le client. De la gestion à la recherche de financement, en passant par le social ou encore le système d’information, l’innovation, l’exportation, le recrutement… L'expert-comptable joue un rôle déterminant auprès du dirigeant, en le conseillant sur des sujets stratégiques pour l'avenir de son entreprise ou de son association.

SA MISSION

L'expert-comptable accompagne ses clients dans la gestion de leurs obligations comptables, fiscales et sociales. Il doit pouvoir lui proposer les meilleurs outils et lui prodiguer les conseils les plus pertinents pour piloter son activité, pour étudier et réaliser ses projets, pour accélérer son développement.

SON STATUT

Il peut choisir d’exercer en profession libérale, d’être salarié / associé d’un cabinet ou d’être salarié en entreprise.

SES QUALITÉS

  • Curiosité
  • Rigueur, esprit d’analyse, précision
  • Culture client
  • Sens de l’écoute
  • Diplomatie

Comment devient-on expert-comptable ?

Pas besoin d'être un as des chiffres pour réussir dans la filière de l’expertise comptable qui fait tout autant appel à des compétences techniques et numériques qu’à des qualités relationnelles et managériales. Les trois quarts des enseignements portent en effet sur des matières économiques, juridiques, sociales, ou liées à la gestion, au numérique, au conseil, au management. Si les cabinets d’expertise comptable ont besoin de techniciens, ils sont aussi très demandeurs de profils capables d’assurer avec talent des missions de conseil.

Un cursus aux spécificités marquées.

L'originalité de ces études ? Trois diplômes successifs à la fois indépendants et complémentaires :

Le stage, un premier emploi

Le stage d’expertise comptable est la dernière étape avant l’obtention du diplôme. Cette expérience est celle d’un premier emploi, avec contrat de travail et rémunération, sous la responsabilité d’un maître de stage et en qualité de collaborateur de cabinet. D’une durée de trois ans, il permet d’acquérir une une solide expérience professionnelle au plus près des réalités du terrain, ainsi que la maturité nécessaire à la prise de responsabilités au sein d’une profession en évolution permanente. Il est possible d’effectuer son stage dans un cabinet d’expertise comptable, en France ou dans un autre pays de l’Union européenne.

Être expert-comptable stagiaire, c’est être inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables. Des journées de formation obligatoires préparent à l’exercice de la profession réglementée d’expert-comptable et aux épreuves du diplôme d'expertise comptable (DEC).

L’attestation de fin de stage est nécessaire pour s’inscrire aux épreuves du DEC.

Quant à la recherche de ce premier poste, elle est facilitée par la profession. Des offres sont publiées sur les sites du Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables et de l’Association nationale des experts-comptables et commissaires aux comptes stagiaires (Anecs).

Pour trouver ton stage, ton premier emploi et des informations d’actualités sur les métiers de l’expertise comptable, rendez-vous sur la plateforme d’emploi de l’ordre des experts-comptables : hubemploi.fr

Chiffres clés

21 000
experts-comptables

dont 15 000 hommes et 6 000 femmes

22 000

sociétés et associations d’expertise comptable

2
millions

d’entreprises clientes

+ de
130 000
collaborateurs
6 000

experts-comptables stagiaires

11,5
milliards d'euros

de chiffre d'affaires